La valeur locative d'un m2 de bureau à Bruxelles

Retour
Partager l’article
|
La valeur locative d'un m2 de bureau à Bruxelles

La valeur locative par ville

Voici un aperçu de la dispersion des loyers par communes de la région bruxelloise. Cette étude porte sur un échantillon, non exhaustif, de 132 immeubles, présentant des surfaces actuellement proposées à la location.

Les loyers sont donnés en euro par m2 par an, hors taxes et hors charges. Ce sont les loyers que souhaitent les propriétaires et non des loyers négociés.

Dans une prochaine étude, je montrerai la différence de loyer en fonction de l'âge de l'immeuble.

Vous noterez l'importante dispersion sur Bruxelles (1000) en raison de la grande disparité de typologie d'immeuble et de zones géographiques.

Logiquement, les loyers sont plus élevés à proximité d'un transport en commun et des institutions européennes. En revanche, les loyers des immeubles éloignés de ces points d’intérêts, sont parmi les plus bas de la région.

Les points correspondants aux communes 1030, 1410, 1420, 1831, 1932 et 1950 s'expliquent par un échantillon très réduit.

On constate, sur les zones tertiaires traditionnelles (1000, 1040, 1050, 1070) un large spectre offrant donc la possibilité aux utilisateurs, même disposant d'un budget réduit, de louer dans des quartiers centraux.

La valeur locative par l'âge de l'immeuble

Voici donc la deuxième partie de notre étude qui porte sur la différence de loyer en fonction de l'âge de l'immeuble.

Les deux tableaux ci-dessous représentent la ventilation des loyers en fonction de l'âge de l'immeuble et de la commune.

Par simplification, nous classons les immeubles en deux catégories : Immeubles neufs ou refaits, soit des immeubles construits ou entièrement refaits (y compris les machineries) il y a moins de cinq ans, Immeubles anciens ou non refaits, c'est à dire les immeubles ne rentrant pas dans la première catégorie.

Nous constatons, pour toutes les communes, sauf pour Saint Gilles (pour la raison essentielle de la faible taille de l'échantillon), que les loyers des immeubles neufs ou refaits sont supérieurs à ceux anciens.

A cela s'ajoute aussi un critère de localisation plus difficile à appréhender. Grâce à ces tableaux vous pouvez vérifier que votre loyer correspond (ou non) à ceux actuellement pratiqués sur le marché.

Prêt à vendre votre bien professionnel à Bruxelles ?

Contactez-nous

Mathieu ROMPTEAU

04 92 39 00 06
Envoyer un mail

Publié le 01/08/2022 par
Mathieu ROMPTEAU

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique ″Gérer les cookies″ en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Tout refuser
Personnaliser